Information vs surinformation

Revues

Comme vous le savez, tout ce qui est en relation avec le Bien-être m’intéresse mais aussi ce qui se passe dans la ville où je vis, dans mon pays, dans le monde, la cuisine, etc. C’est pourquoi j’essaie de lire tout ce qui touche ces sujets.
Aujourd’hui, grâce à Internet nous avons accès à beaucoup, je dirai même énormément d’informations. À travers ma page Facebook je me suis abonnée à différentes revues ou pages FB en rapport avec ces thèmes. Alors, tous les jours, je reçois des tas d’articles et de Newsletters que je n’ai pas le temps de lire. 😦 Parfois, j’archive ceux qui me paraissent les plus intéressants pensant les lire quand j’aurai le temps. Et ce temps libre n’arrive jamais. Très souvent, je ne me souviens même plus que je les ai gardés.

Je lis aussi sur papier. Je suis une mordue des revues Objetivo Bienestar, Women’sHealth, Marie France, Psychologies,Elle à Table et d’autres que je vois et qui me tentent. 😉

A tout cela s’ajoute Instagram dont je suis fan. J’adore découvrir des photos d’autres endroits, de filles qui courent comme moi, d’entrainements, de défis, etc. En regardant les différents profils j’apprends et je découvre de nouvelles tendances que j’ajoute à mes centres d’intérêts. J’aime laisser des commentaires, encourager, demander et, bien sûr, lire les différentes réactions sous forme de likes, de suiveurs, de réponses, etc. Je dois reconnaitre que cette activité me prend pas mal de temps.

Finalement, je me sens submergée par tant d’information. Et je ne lis que les titres de tout ce que je reçois ! Je survole les articles qui m’intéressent le plus ou je commence à les lire par la fin pour voir s’ils sont intéressants (quand je le fais). En définitive, j’ai tellement d’information que, finalement, j’ai la sensation de tout savoir et de ne rien savoir. Quelquefois, j’ai du mal à me souvenir de mes lectures puisque je suis passée d’un thème à un autre. En fin de compte, je ne retiens rien. 😦

Je crois que le moment est venu de faire le ménage de printemps 😉 de tout ce que je reçois et de ne garder que ce qui me parait vraiment intéressant. Et « m’obliger » à lire ce que je reçois. De cette façon, je me sentirai mieux vu que dernièrement, je me sens un peu comme noyée sous tant d’information, ce qui me produit un certain Mal-être.

Et vous, vous arrive-t-il la même chose ? Dites-moi que je ne suis pas la seule !

Publicités
Cet article, publié dans Pêle-mêle, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Information vs surinformation

  1. letizia dit :

    je n achete plus de magazines depuis 3 ans! c’est rare, ou alors avant de prendre l’avion! je trouve que ya trop de pubs dedans, et je lis pas tout!
    j’aime bien Objetivo Bienestar cependant.

    • bienetreabarcelone dit :

      C’est un de mes objectifs que de réduire l’achat de magazines car comme toi je ne lis pas tous les artcles. Je les garde et finalement, ça prend de la place.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s