4 arrêts en 12,5 km. Réflexions.

Surfeurs
Depuis quelques semaines déjà, les dimanches sont jour de Running pour ♥ Monchermari ♥ et moi. Nous en profitons pour aller ensemble jusqu’au point de départ du parcours que nous avons choisi et de là, chacun va à son rythme et à ses objectifs. C’est une bonne manière de partager notre passion sans gêner l’entraînement de l’autre.

Dimanche dernier, j’avais très envie d’aller courir. Pendant la semaine, je n’avais pas pu y aller et je sentais que mon corps me demandait de la « vitesse ». 😉 De plus, pour prendre des forces nous avions pris un vrai petit-déjeuner de sportif. Nous sommes en train d’essayer différentes formules pour voir quelle est celle qui nous convient le mieux. Celle de dimanche était composée de :
• Une orange pour un bon apport de vitamines. Spécialement la C qui aide à combattre le rhume.
• Une banane qui apporte de l’énergie rapidement.
• Du Kefir avec du miel. C’est un bon substitut du yaourt. Il semble plus léger et celui-ci de la marque Els Pastorets est très bon.
• Deux tranches de pain complet avec des graines de courge.
• Une tranche de jambon blanc.
• Une tasse de thé.

En ce qui concerne le temps, il ne faisait pas chaud mais comme la prévision disait qu’il ferait beau et que dès que je commence à courir je n’ai plus froid, je ne me suis pas trop habillée. Et j’ai bien fait car rapidement le soleil est sorti et les rayons ont commencé à chauffer. Je dois avouer que je regrette 2 choses : ne pas avoir pris mes lunettes de soleil et ne pas avoir mis de crème solaire. Je devrais toujours le faire, ce devrait être un réflexe. :(J’ai l’habitude de toujours faire le même parcours : Statue de Colón – Hôtel W – Restaurant Mango – Statue de Colón. Au total :10,25 km. Comme je me sentais en forme, je voulais faire quelques km de plus et arriver jusqu’au complexe omnisports de la Mar Bella. Ce serait donc un circuit de 12,5km.

Avec cet objectif en tête et le petit-déjeuner dans le ventre, j’ai commencé à courir. Dès le départ, j’ai senti mes jambes lourdes. Au début, j’ai pensé que cela passerait après quelques km. Mais non. En arrivant à l’hôtel W j’ai dû m’arrêter car je me sentais incapable de continuer. Je n’avais fait que 2,5 km ! Je ne voulais ni abandonner ni souffrir. J’ai alors pensé que le mieux serait de marcher un peu et reprendre le Running au bout d’un moment. C’est donc ce que j’ai fait mais les forces pour courir ne m’ont duré qu’1 km. 😦

Arrivée à ce point, j’ai commencé à penser à ce que je pourrais faire comme, par exemple, rentrer chez moi et profiter du reste de la matinée pour cuisiner. En fait, c’est mon activité dominicale lorsque je rentre de courir ou bien l’après-midi. Mais j’ai mis cette idée de côté. Je n’étais pas si fatiguée. Je devais vaincre cette baisse de moral. J’ai donc revu mon objectif : arriver jusqu’à l’hôtel Arts et là faire demi-tour (environ 2 km). Je me suis remise à courir ! Lorsque je suis arrivée à l’hôtel Arts j’ai pensé que je pourrais peut-être aller un peu plus loin, jusqu’au restaurant Mango, par exemple. Et j’y suis arrivée ! Comme je me sentais mieux, j’ai récupéré mon premier objectif original, le complexe omnisports de la Mar Bella. Je voulais y arriver même lentement. Là encore, j’ai pu ! 4 km depuis la « crise » jusqu’à l’objectif. 🙂

Contente, j’ai pris le chemin du retour en marchant quand, soudain, j’ai entendu ♥ Monchermari ♥ qui me saluait pendant qu’il retournait au point de départ. Cela m’a encouragé à reprendre la course. J’avais maintenant un nouvel objectif : le retrouver au Moll de la Fusta. J’ai couru jusqu’à l’Hôtel Arts et là, de nouveau, j’ai dû m’arrêter. Je n’ai même pas pu marcher à mon rythme habituel. Je suis finalement arrivée au début du Moll de la Fusta et j’ai recouru. Lente comme une tortue mais je voulais me prouver que j’étais capable de vaincre mes barrières mentales.

Quand je suis arrivée à la fin du parcours, ♥ Monchermari ♥ était en pleine session d’étirements. Alors, je me suis mise à faire les miens. Une fois terminée, nous sommes rentrés chez nous en nous racontant nos sessions de Running respectives. J’adore partager mes impressions avec lui !

En préparant le déjeuner, j’ai repensé au pourquoi de ma difficulté à courir. C’était à cause du petit-déjeuner ? C’est vrai que normalement je cours à jeun. La marche de la veille avait peut-être influencé : 17 km (avec 450 mètres de dénivelé positif) du parc Joan Miró jusqu’au temple du Tibidabo. La conclusion ? Les deux choses. Et puis, je me suis souvenue qu’après la marche au Tibidabo, nous n’avions pas fait d’étirements. :-/

Cependant, je dois dire que je suis contente de cette session de Running. Malgré les difficultés, j’ai fini par faire le parcours que je m’étais proposé. C’est vrai que je n’ai pas fait une grande course mais c’est un bon entraînement pour me prouver que, malgré la fatigue, je peux faire plus d’efforts. Et que la seule chose qui puisse m’arriver sera d’arriver à mon objectif. J’aime courir mais je ne veux pas arriver épuisée. Souvent, ♥ Monchermari ♥ me dit que je pourrais forcer un peu plus le rythme. Aurait-il raison ? Qu’en pensez-vous ? La fatigue aide à se surpasser ?

Hôtel Arts et Tour Mapfre

Publicités
Cet article, publié dans Bouger, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 4 arrêts en 12,5 km. Réflexions.

  1. letizia dit :

    je ne peux pas te dire car je ne cours jamais (pour répondre à ta derniere question). moi je te lis et j’ai l’impression de courir avec toi ahah, en plus je connais tous les endroits dont tu parles donc je visualise bien!
    bise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s