La nécessité d’un défi

Port de plaisance

Port de plaisance

Je pourrais qualifier cette semaine de désastreuse. Tout du moins en ce qui concerne le sport. D’accord, j’exagère peut-être un peu, mais seulement un peu. J’ai trouvé mille excuses pour ne rien faire ou presque rien : règles, douleur dans la jambe, rhume, et j’en passe. Total, un désastre. Je vous explique un peu.

Mardi, un changement dans mon planning m’a permis d’avoir du temps dans la matinée pour aller courir. Parfait ! J’étais mentalisée pour faire mes 9 km. Je suis donc allée à la Barceloneta habillée pour un bon running. Point de départ : la statue de Colón. J’ai commencé à courir mais en arrivant à l’hôtel W (2,5 km), je me suis arrêtée. Je n’en pouvais plus ! Mes jambes ne me supportaient pas. Après quelques minutes de réflexion, j’ai décidé de profiter du temps et de l’endroit pour prendre des photos, m’asseoir face à la mer et laisser mon regard errer, ne penser à rien, méditer, savourer le temps présent, laisser le soleil me réchauffer. Je suis rentrée chez moi pleine d’énergie positive mais avec la sensation que j’aurais pu faire plus.

Vue sur l'hôtel Arts et la tour Mapfre

Vue sur l’hôtel Arts et la tour Mapfre

Le reste de la semaine, pas de sport. Je n’ai accompli aucun de mes objectifs. Ni le défi de yoga que j’ai commencé et qui me plaît bien de Blanca de Diario de una yogui 2.0. Ni celui de Paula de Inspirafit pour travailler tout le corps alors que je lui avais dit la semaine dernière lors de l’entraînement qu’elle a dirigé et organisé par WITL que je le commencerai. Ni même regardé celui de Isa de Onmytrainingshoes. Absolument rien. Mon tapis de sol n’a pas bougé de place.

Finalement, le week-end est arrivé ! Samedi, j’avais un « rendez-vous sportif  » avec ♥ Monchermari ♥. Une belle promenade de 17 km du parc Joan Miró jusqu’au restaurant Can Borrell à Sant Cugat. Le parcours n’est pas facile et en plus, j’avais mal à la jambe, au ventre,… mais j’ai pu marcher sans problème ! J’adore ces marches qui me permettent de parler de tout et de rien avec ♥ Monchermari ♥. La routine hebdomadaire nous laisse peu de temps pour parler tranquillement et profiter de véritables moments de Bien-Être. Et celui-ci en a été un. 😉

Parcours de Barcelone à Can Borrell

Parcours de Barcelone à Can Borell

Après le samedi, arrive le dimanche ! Mon meilleur jour pour courir. Cependant, encore mille symptômes physiques m’ont retenu chez moi. Jambes, ventre, tête, … Finalement, je dois avouer que je m’en veux de ne pas avoir essayé de courir. De plus, je ne l’ai même pas compenser par les exercices que j’avais prévus de faire. 😦

Quelle conclusion je tire de tout cela ? Et bien que comme dit Cristina Mitre de The Beauty Mail, l’important est d’avoir un défi. Et dans mon cas, c’est tout à fait vrai. L’année dernière, grâce à mon défi 365 jours, il y a eu peu de jours où je n’ai rien fait fait. C’est pourquoi dès aujourd’hui, je reprends mon défi 365 An 2 !!! #365J-2.

Hôtel W

Hôtel W

Publicités
Cet article, publié dans Bouger, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La nécessité d’un défi

  1. letizia dit :

    c est dejà super tout ce que tu fais, tu es tres exigeante avec toi meme! en tout cas tu m epates.! j aimerais faire une balade a Montjuic tiens tu me donnes des idees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s