Les lavandières de Horta

rue Aiguafreda

Comme je vous le disais dans cet article, grâce à un groupe d’amis ♥ Monchermari ♥ et moi avons découvert le quartier d’Horta : ses batteries antiaériennes mais aussi les anciennes maisons des lavandières.

Horta est un quartier qui a été rattaché à Barcelone en 1904. Son nom vient de la famille Horta propriétaire du territoire de 1036 à 1260. Ce quartier s’est urbanisé à partir de 1905 sur l’initiative de Pere Fargas i Sagrista dans le style de ville-jardin. On y trouve une des écoles privées les plus anciennes de Barcelone, l’école anglaise Princess Margaret School créée en 1967.

Princess Margaret School

L’abondance de l’eau dans ce quartier mais aussi sa pureté ont fait que de nombreuses lavandières s’y installèrent du XVIIIè siècle jusqu’à la moitié du XXè siècle, c’est à dire jusqu’à la guerre civile et l’arrivée des machines à laver. Ces femmes lavaient le linge des bourgeois du quartier de l’Eixample à Barcelone.

Lavandières

Voilà comment se déroulait leur pénible travail : le lundi matin de bonne heure elles parcouraient à pied les 7 km qui les séparaient du quartier de l’Eixample. Elles passaient de maison en maison en criant : Qui a du linge à laver ?

Une fois le linge ramassé, elles refaisaient le même trajet mais en sens inverse avec un énorme sac sur le dos. Arrivées chez elles, elles devaient marquer le linge afin de ne pas le mélanger. Ensuite, elles le séparaient : le plus fin était lavé en premier, le plus sale à la fin. Après, elles le faisaient tremper, le savonnaient avec un savon maison fait de reste d’huile, le rinçaient, le battaient avec un battoir pour l’essorer le plus possible. Finalement, elles le tendaient pour le faire sécher, le repassaient et le pliaient. Elles le ramenaient le vendredi.

La rue où l’on peut encore voir des maisons de lavandières s’appelle Aiguafreda (Eaufroide). Elle porte bien son nom car n’oublions pas que l’eau était parfois gelée mais qu’il fallait quand même laver le linge !

rue Aiguafredarue Aiguafreda

C’est une très jolie ruelle avec une agréable sensation de tranquillité.

rue Aiguafredarue Aiguafredarue Aiguafreda

Chaque maison possède un lavoir avec ses bacs, son puits (aujourd’hui bouché), sa poulie avec le seau mais aussi un jardin. Tous sont encore cultivés. Dans un, nous y avons même vu des poules !

Ancien lavoirBacs de lavoirJardin

Espérons que cette partie du quartier survive le plus longtemps possible afin de ne pas oublier un passé pas si lointain !

Quel Bien-être de se promener dans un endroit presque oublié de la Barcelone d’aujourd’hui !

Publicités
Cet article, publié dans Découvrir, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s