Je médite donc je dors mieux.

Méditer chaque jour me permet de mieux dormir. C’est à dire que mon sommeil est plus profond, que je m’endors la tête « vide », ce que je n’aurai jamais cru possible ! Cela ne m’empêche pas de me lever pendant la nuit 😉 mais je me rendors immédiatement.

Méditer

Voilà comment je médite.

Pour moi, le moment idéal est le soir après avoir diné. Je me libère ainsi des tensions accumulées. Je m’installe dans le salon, j’allume une petite lampe qui diffuse une lumière tamisée, je m’assois sur un coussin en position du semi lotus, mes mains reposent sur mes genoux, mon dos est bien droit.

Je ferme les yeux et commence par respirer tranquillement en inspirant et expirant profondément.

Ensuite, je commence à fixer une image : n’importe laquelle. C’est souvent la mer ou bien un jardin de fleurs. J’essaie de conserver cette image le plus longtemps possible, je m’accroche  à elle en oubliant tout ce qui est autour de moi. Ce n’est pas toujours facile mais j’y arrive assez bien.

Lorsque finalement je me sens apaisée, je rouvre lentement les yeux, je m’étire et me lève. En général, 20 mn ont passé.

À partir de ce moment-là, tout n’est que tranquillité : mes déplacements, mes gestes, ma manière de parler, le ton de ma voix, etc.

Comment me suis-je rendue compte des effets positifs de la méditation ?  Lorsque j’ai arrêté de la pratiquer ! Je m’explique.

Après avoir fait le cours, je n’ai pas immédiatement appliqué ce que j’avais appris. En effet, j’avais peur de ne pas être capable de mettre en pratique mes connaissances, de ne pas retrouver les bienfaits que j’avais ressenti lors de cet apprentissage.

Un jour, je me suis dit que puisque j’avais suivi un cours je devais essayer. J’ai donc pris le chemin du salon et j’ai commencé.

Et puis, sous prétexte que je n’avais pas le temps, qu’il était tard, etc. j’ai arrêté. En réalité, c’était parce que je ne « ressentais » rien, je ne voyais aucun changement. Mais deux ou trois nuits plus tard, je me suis rendue compte des effets bénéfiques de la méditation. Depuis que j’avais cessé, j’avais du mal à m’endormir. Mon sommeil était moins profond. Je dormais moins bien.

Alors, j’ai repris le chemin du salon. Cela fait maintenant presque 2 ans que je médite 3 à 4 soirs par semaine.

Je ne dirai pas que ma vie a changé mais mon sommeil si !

Publicités
Cet article a été publié dans Pêle-mêle, Se (faire) chouchouter. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Je médite donc je dors mieux.

  1. letizia dit :

    je n’ai aucun problème pour dormir mais je me rends compte en lisant ton article que je médite avant de m’endormir sans m’en rendre compte, je pense a des choses positives qui me sont arrivees ou bien je les imagine, et ça marche!

  2. vi dit :

    bon ca parrait simple il faut donc que j essaie les conseils d une grd soeur sont parrait il juste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s